Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Les « vrais » chiffres du COVID en 2020 !

Publié le : 12 novembre 2021Par

L’ATIH, l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation, a révélé des chiffres forts intéressants dans son rapport des hospitalisations en France sur l’année 2020, indiquant des données relativement loin de ce que l’on pouvait s’imaginer. 

La réalité des statistiques

« En 2020, la crise sanitaire induite par la pandémie de COVID-19 a fortement impacté l’activité des établissements de santé. », commence le rapport. Et pourtant, les chiffres se révèlent assez bas : « Au cours de l’année 2020, 218 000 patients ont été hospitalisés pour prise en charge de la COVID-19. Les patients COVID représentent 2 % de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus. » Un pourcentage qui dénote avec les effets d’annonces successifs quant à la situation d’urgence sanitaire. 

Des patients « à risques »

En service de réanimation, « parmi les patients hospitalisés en service de soins critiques, plus de 29 000 ont été pris en charge en service de réanimation pour une durée moyenne de 15,7 jours. Pour comparaison, les prises en charge en service de réanimation pour la grippe en 2019 ont duré en moyenne 11,0 jours par patient. » Il est noté aussi que ces hospitalisations ont pour beaucoup concerné les plus de 80 ans, sachant qu’il existe « un facteur de risque cardio-vasculaire connu pour plus de la moitié des patients hospitalisés ». Ainsi, parmi les patients admis en unité de soins critiques, 82 % des patients présentaient une comorbidité. Des chiffres tout à fait cohérents et soulignant la relativité des faits. 

Ainsi, conclut ce rapport, en 2020, 218 000 patients ont été admis pour prise en charge du Covid-19, « soit 2 % de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année. » 

Dans l’émission LCP, le Dr Martin Blachier, médecin français spécialiste en santé publique et régulièrement invité des plateaux de chaînes télévisées, a été interviewé sur ce rapport. Il explique combien ce rapport est étonnant en regard des deux confinements que nous avons traversés pendant cette année 2020, dans un contexte d’urgence sanitaire très strict, et qui a coûté pas moins de 200 milliards d’euros à la France, avec toutes les répercussions psychologiques et sociétales que cette situation a entraînées. Ces chiffres sont très loin de l’image qu’on en a eu de la saturation hospitalière qui a été évoquée avec tant d’alarmisme. Selon lui, le Covid nous a alerté par le caractère de sa nouveauté, mais à terme il s’avère être en fait moins virulent que la grippe saisonnière.

Alors qu’une 5ème vague est désormais annoncée, selon l’OMS, il y a un risque de 500 000 morts supplémentaires en Europe d’ici février 2022, à cause de ce soi-disant rebond épidémique. Les autorités sanitaires indiquent l’importance de maintenir la vigilance, et notamment d’accélérer le déploiement de la campagne de rappel des vaccins, qui s’adresse aux personnes âgées et vaccinées, comme l’a indiqué Emmanuel Macron dans sa dernière allocution télévisée. Il suffit de mettre en regard ces 2 % au cours de l’année 2021 pour en déduire aisément que les chiffres annoncés sont fortement gonflés et ne reflètent pas la réalité des faits et des chiffres. Au regard des chiffres actuels, le bilan 2022 parlera de lui-même, certainement bien loin du catastrophisme véhiculé actuellement dans les médias. 

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Rédactrice, thérapeute psycho-énergéticienne. © V. Fernandel

Commentaires

Afficher

Un commentaire

  1. Chez 15 novembre 2021 à 12 h 00 min-Répondre

    Le chiffre de 2% est correct. Par contre il ne reflète pas les graves problèmes générés par la COVID dans le système hospitalier, pourquoi ?
    1/ Il est moyenné sur toute l’année 2020 alors que les flux de patients COVID ont été distribués sur 6 mois de 2020.
    2/ Il est moyenné sur l’ensemble des services, dont la plupart n’ont pas vocation à accueillir des patients COVID : maternités…
    3/ Il concerne le nombre de patients et donc ni le nombre de journée d’hospit. ni la proportion en unités en soins critique ou réa.
    Pour info en 2020, 16 % des décès en réanimation sont dus au COVID.

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Aller en haut