Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Le pin Sylvestre, une pharmacie naturelle

Publié le : 28 septembre 2021Par

Le pin sylvestre est un véritable alicament utilisé et consommé depuis des milliers d’années. Des bourgeons aux aiguilles, en passant par la résine et la pomme de pin, cet arbre aux mille vertus est un incontournable de la santé au naturel.

Le pin sylvestre d’hier à aujourd’hui

Le pin sylvestre, Pinus sylvestris., pin du nord ou pin de « Riga » de la famille des pinacées ou abiétacées, est utilisé comme aliment par les populations indigènes dans le monde entier. Dans son ouvrage De materia medica, Dioscoride, au 1er siècle après J.-C., fait déjà référence à l’usage des pommes de pin pour soulager les affections rénales et digestives et en application sur la peau pour traiter une maladie qui semble avoir été le psoriasis.
Au Japon, depuis le siècle dernier, on consomme un extrait aqueux de pommes de pin pour divers troubles, des maladies infectieuses aux cancers.
Aujourd’hui, les principes actifs concentrés dans ses bourgeons, sa résine et ses aiguilles font de lui un indispensable remède au quotidien, et les grands chefs l’utilisent en cuisine. Les bourgeons, véritable concentrés de la plante, renferment une essence aromatique présente aussi dans les aiguilles, de la vitamine C et une résine. On extrait l’huile essentielle de ses aiguilles qui contiennent aussi de la suramine, de la vitamine C et de l’acide shikimique.

Une pharmacie naturelle complète

Le pin Sylvestre est l’allié contre les affections respiratoires (rhume, toux, asthme, laryngite, pharyngite, bronchite), les affections des voies urinaires, la congestion de la prostate et de la vessie, pour les douleurs rhumatismales type arthrite/ arthrose, l’hypotension, la fatigue des glandes surrénales, l’impuissance. C’est une plante très dynamisante pour l’ensemble de l’organisme contre l’asthénie profonde, la baisse de la concentration, l’épuisement nerveux ou la dépression.

Ses effets

Antiallergique, antiscorbutique, antioxydant, antimicrobien, anti-infectieux, antifongique, anti-inflammatoire, antimicrobien et analgésique (effet « cortison like » de l’huile), antiseptique pulmonaire, décongestionnant des voies respiratoires contre les maux de gorge, le rhume ou les affections buccales, expectorant et fluidifiant des voies respiratoires et encore décongestionnant lymphatique, décongestionnant utéro-ovarien, décongestionnant veineux et stimulant hormonal, rien que ça !

Culture et récolte

Le pin Sylvestre est un arbre de 20 à 40 m de haut, qui aime les sols siliceux, sableux et graillonneux. Originaire d’Asie et spontané en Europe de Nord, Il est rustique, résiste au froid, à la chaleur et la sécheresse, mais ne supporte pas l’ombre des autres arbres. De croissance rapide, il peut prendre des formes de port extrêmement diversifié. Il est facile à multiplier par semis (on prendra soin de faire sécher les pommes de pin (les cônes fructifères) qui libéreront leurs graines en s’ouvrant. Attention, la chute des aiguilles acides du Pin sylvestre provoque une stérilisation de la plupart des autres espèces végétales.

Pour la récolte, les bourgeons se cueillent à la fin du printemps sur une période de 15 jours environ (faire sécher à l’abri de la lumière sur un tamis).

C’est à la fin de l’été que les aiguilles ont leur meilleur potentiel. On utilise la plante fraîche néanmoins l’extrait hydro-alcoolique se rapproche le plus du totem de celle-ci.

Macération d’aiguilles fraîches

Dans un mélange eau / alcool pendant au minimum 3 semaines.

Infusion de bourgeons de pin

10 g de bourgeons par litre d’eau, soit 6 à 7 bourgeons pour 20 cl d’infusion.
Laissez infuser toute la nuit. On peut les faire macérer dans du vin ou de la bière dans les mêmes proportions.
Boire deux tasses par jour (à éviter avant d’aller dormir).

Infusion d’aiguilles fraîches

10 à 12 g d’aiguilles fraîches ciselées en petits morceaux par infusion : verser l’eau bouillante directement sur les aiguilles et laisser infuser pendant 8 à 10 minutes, filtrer et boire. En curatif, trois tasses par jour et en préventif, une tasse.
Utilisez des aiguilles prélevées uniquement sur les rameaux de l’année, à conserver deux mois au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

Huile essentielle de pin sylvestre

Pour les voies respiratoires, on privilégie l’huile essentielle en inhalation, diffusion atmosphérique, olfaction, bain massage ou voie orale.

Précautions d’usage
L’huile essentielle de Pin sylvestre est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi que pour les enfants de moins de 6 ans. Dermocaustique, elle peut causer des irritations cutanées à l’état pur. Elle est génotoxique et cytotoxique, c’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser de façon prolongée et respecter les doses recommandées.

La suramine et l’acide shikimique

Les aiguilles de pin sylvestre contiennent deux molécules extrêmement importantes. La première, la suramine, est classée comme médicament essentiel par l’OMS contre la maladie du sommeil, pour certains cancers ou encore indiquée pour différentes formes d’autisme. Et l’autre, l’acide shikimique, précurseur entre autres du résveratrol (présent dans le raisin), de l’acide salicylique, de la lignine, des tanins, ou encore de la tyrosine, des acides aminés aromatiques, et même du glyphosate ! Elle est à la base du Tamiflu, chimiothérapie antigrippale chinoise non vaccinale. Ces deux molécules sont les plus utilisée pour lutter contre la grippe aviaire, porcine ou saisonnière. La suramine est aussi reconnue pour annihiler la protéine Spike (SPE) responsable des effets secondaires causés par les vaccins comme les ecchymoses, les thromboses, les caillots…

Le pin sylvestre à l’extracteur !

Ajoutez une vingtaine d’aiguilles à vos jus à base de carottes, pommes, orange, citron, betterave et bien d’autres encore !

Astuce

On peut congeler les aiguilles fraîches qui conserveront leurs effets.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Amoureuse des plantes et de la nature, Eve Gaignard est jardinière, conseillère en phytothérapie et conceptrice de jardins. Elle est l’autrice du livre "Elles poussent, elles soignent. 50 plantes à cultiver aux bienfaits reconnus", guide pratique aux éditions Larousse.

Commentaires

Afficher

Un commentaire

  1. Stéphaële - Saveurs Solaires 1 octobre 2021 à 21 h 36 min-Répondre

    Ravie de découvrir votre article sur les aiguilles de pin! Merci pour cette synthèse précise sur ces essences que nos aînés utilisaient certainement beaucoup plus que nous.
    J’aime beaucoup déguster les tendres jeunes pousses au printemps, un vrai bonbon de la nature!
    J’en utilise aussi dans ma crusine, en ajoutant quelques aiguilles dans des boules d’énergie par exemple. C’est délicieux!

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1010, 2018

Irène Grosjean – Le livre

Par |10 octobre 2018|

La vidéo Nous vous avons présenté Irène Grosjean en 2013, avec la fameuse vidéo « La vie en abondance » qui a été visionnée plus de 2 millions de fois à travers le

Lire l'article

Interview avec Miguel Barthéléry

Par |4 mars 2016|

Le Chou Brave rencontre Miguel Barthéléry Miguel Barthéléry est Dr. en médecine moléculaire, Vegan et Crudivore. Il s'est intéressé de près à l'alimentation vivante comme outil puissant de prévention des

Lire l'article

Rencontre avec Paul Watson

Par |23 janvier 2016|

Le Chou Brave interview Paul Watson Paul Watson est un militant écologiste, il a crée la Sea Shepherd Conservation Society, qui milite par des actions directes pour la préservation des

Lire l'article

Armelle voit la vie en cru !

Par |11 novembre 2015|

La comédienne Armelle Lesniak a découvert le cru il y a 1 an et demi Cette nouvelle manière de s'alimenter l'a transformée sur de nombreux plans, si bien qu'elle a

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Aller en haut