Penser et agir par soi-même

Dans le domaine de l’accompagnement et de la santé comme dans la vie quotidienne, se faire aider, accompagner et soutenir est bien sûr primordial, d’autant que nous sommes tous interdépendants. Cependant, il me paraît important de pas s’en remettre entièrement à une personne, un objet ou un événement… Car c’est là que l’on commence à arrêter de réfléchir par soi-même, à suivre « la norme » ou plutôt « la masse », et à perdre notre indépendance. C’est pourquoi il me semble que notre équilibre est à revoir.

Accueillir la peur

Nous vivons dans le paradigme de la peur, car la peur permet à certains de nous contrôler, de nous manipuler, disons-le clairement. Alors oui, il y a des raisons d’avoir peur de certaines choses, mais de là à s’en remettre complètement à l’autre en fermant les yeux, il me semble qu’il n’y a un pas. La peur est une émotion intéressante, mais elle n’a pas besoin de diriger nos vies. Nous pouvons choisir autre chose. La peur exacerbée nous met dans un état émotionnel compliqué, dans lequel nous ne sommes pas capables de prendre des décisions claires, et c’est notamment pour cela qu’on donne notre confiance à autrui. La peur fait aussi baisser le système immunitaire, comme la colère et la tristesse. C’est en accueillant cette peur, en apprenant à relativiser par tous les moyens possibles, que nous pourrons avancer de manière intelligente. Un être détendu prend de meilleures décisions, c’est un fait.

Une autonomie menacée

L’essor de la technologie dans nos sociétés a du bon, bien sûr… Mais attention à ne pas s’en remettre totalement aux machines et à garder le contrôle ! Les voitures, par exemple, sont désormais conçues avec des voyants lumineux et des sons dans tous les coins, pour tout et rien. Nous n’avons quasiment plus besoin de tourner la tête ou de regarder dans les rétroviseurs pour conduire, plus besoin d’anticiper, de réfléchir, de faire appel à nos réflexes. Notre communication interpersonnelle est également affectée par ce phénomène d’assistanat : nos téléphones et nos ordinateurs nous proposent des messages pré-tapés, choisissent les mots pour nous… Plus la peine de chercher une formulation ou de dire bonjour, tout est prémâché. Ça sert à quoi ? À aller plus vite ? À nous rendre bête ? À nous déconnecter de nous-même… Au final, je crois que cela nous empêche de nous relier aux autres… Eh oui… car quand on abandonne sa capacité à réfléchir on se perd soi-même. Et quand on est perdu, on ne peut pas se connecter aux autres pour de vrai… Donc on crée des relations agressives, ou passives-agressives, ou fausses… On renforce les jeux de pouvoir de ceux qui manipulent et de ceux qui acceptent d’être manipulés.

Se faciliter la vie avec les technologies, les machines, pourquoi pas… Mais n’arrêtons pas de penser, de réfléchir, de remettre en question ! Arrêtons de prendre pour argent comptant ce que dit une personne parce qu’elle est célèbre ou dirigeante, arrêtons d’avaler en permanence les mensonges des médias. Posons-nous des questions !

Trouver son équilibre

Vous et moi sommes des êtres humains compétents, avec une lumière et une énergie à l’intérieur qui ne demandent qu’à être stimulées, déployées.
Sur les questions du développement personnel, de la santé, de la spiritualité, c’est à vous et à moi de chercher, de tester. Il n’y a pas de solution miracle, car le miracle, c’est vous ! Mais il faut bosser un peu…
Pour moi, la base de la guérison et du développement, c’est bien entendu de mettre la personne au centre, de l’accueillir, l’écouter et lui donner les outils pour s’auto-guérir. Je ne remets pas en question l’efficacité de certains médicaments, mais sans chercher les causes du problème, on ne fait que mettre un pansement temporaire, et sur le long terme, cela ne suffira pas. Donc quand on s’en remet complètement au médecin traitant, aux cachets ou au dernier gouru qu’on vient de rencontrer, on abandonne son pouvoir.

Personne ne sait mieux que vous ce qui est important et ce qui marche pour vous. Ce n’est pas parce qu’un traitement, un coach, une pratique, un outil marche pour quelqu’un qu’il marche pour vous. Il faut l’essayer. Et voir… et si ça ne fonctionne pas, essayer autre chose.

Sylvie Meynier

Thérapeute multipotentielle – Experte du burn-out et de la connexion à l’âme

Suivez la: https://www.facebook.com/laughingbutterflygeneva

Son site: https://www.laughingbutterfly.ch/

2020-09-14T13:18:54+02:00avril 20th, 2020|3 Commentaires

3 Comments

  1. Burbank TSAGALOS 25 avril 2020 à 12 h 17 min- Répondre

    très bon article , j’approuve

  2. Michel Gagnier 26 avril 2020 à 8 h 02 min- Répondre

    Merci a vous équipe ChouBrave, a vous M.Schaller j’ai commencé a changer l’ensemble de ma vie pour l’améliorer a tout point de vue.

  3. Allison Areste 29 avril 2020 à 5 h 54 min- Répondre

    Message très important, merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Go to Top