Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Les ondes 5G : un impact sur le vivant ?

Publié le : 19 avril 2021Par

Les questionnements sur les effets nocifs du développement des ondes 5G et le danger qu’elles représentent sont nombreux. La vidéo ci-dessous, devenue virale sur les réseaux sociaux, montre une femme filmant des dizaines d’abeilles décimées pile sous une antenne 5G, fraîchement installée sur le toit de son immeuble. Corrélation ou non, les débats vont bon train. Mais que disent les faits ? Qu’est-ce qu’une onde et quel est son effet sur les humains, les insectes, la planète ?

Les ondes

Les cellules humaines sont comme des mini batteries qui communiquent entre elles, mais également avec leur environnement. Elles sont en relation constante avec les ondes naturelles : celles de la Terre, de la Lune, du Soleil, qui sont des ondes stables et harmonieuses, reconnues par notre corps. Quand on parle d’ondes fabriquées, créées par l’Homme, ce sont des ondes qui sont fragmentées, saccadées ; le corps ne les reconnait pas. Il va donc prendre ces ondes fragmentées comme une substance étrangère, comme des toxines. Il ne sait pas quoi en faire. Cela vient interrompre la communication de cellule à cellule. Dans notre corps, il y a un constant discours qui a lieu, à tout moment, comme un immense échange, et les ondes viennent perturber tout cela. Tous les systèmes sont affectés, tels le sang, les hormones, le système reproductif…

Les ondes électromagnétiques et leur impact sur les humains

On ne peut nier l’impact des ondes sur la santé humaine, des études sérieuses ont été menées, mais il y a aussi des enjeux politiques… il est alors difficile de faire la part des choses. La plus grande étude sur ce sujet, par le National Toxicology Program aux États-Unis, qui a duré environ 20 ans et qui n’est d’ailleurs pas terminée, a tiré des conclusions qui mettent en évidence une relation entre les ondes électromagnétiques et certains cancers du  cerveau ; il y a également un impact au niveau cardiaque. Cela dit, cette étude ayant été faite sur des rats – on ne peut pas se permettre de faire des études avec des ondes sur les humains – elle a été réfutée. Elle a pourtant coûté des millions de dollars, mais le FDA, le food and drug administration, aux États-Unis a finalement décrété qu’on ne pouvait pas se baser sérieusement sur une étude effectuée sur des rats.  La stratégie est là : semer le doute. Si on prend toutes les analyses qui ont été faites à différents niveaux et qui sont pour la plupart regroupées dans un document qui s’appelle le Bio Initiativ Report, compilant plus de 600 études, on  trouve énormément d’informations qui vont démontrer tous ces effets, sans confusion ou doute possible.

Les ondes 5G en particulier

Il faut savoir que les effets des ondes sont cumulatifs. Il ne suffit pas de mettre la 5G dix minutes pour tomber par terre. C’est l’exposition au fil du temps qui crée les cassures de brins d’ADN, le stress oxydatif, etc.

Ces ondes millimétriques sont de plus courte intensité, mais leur fréquence est plus élevée. Le problème principal est que la 5G est faite pour émettre 24h sur 24h. Il sera beaucoup plus difficile de se couper de ces ondes, qui nous bombarderont constamment. Jusqu’alors, on arrivait à s’en sortir avec les ondes en coupant le Wifi, le compteur : il y avait la nuit une sorte de récupération possible. Avec la 5G, difficile d’y échapper, les antennes vont être déployées tous les 150 mètres pour pouvoir émettre, car leurs ondes sont courtes ; on aura beaucoup plus de chances d’avoir une antenne toute proche de sa chambre à coucher. Ces antennes émettent en permanence, un peu comme les compteurs intelligents (smart meter), qui sont constamment en train d’envoyer des données. Il y a donc un impact fort, des oscillations qui viennent interagir avec notre propre champ électromagnétique.

Quel est l’impact sur les insectes, les oiseaux ?

Sur la 5G, en réalité, il n’y a pas de preuves ou d’études sur le long terme dénonçant les effets cumulatifs. C’est trop tôt, nous n’avons pas encore le recul nécessaire. Mais si on prend en considération les lanceurs d’alerte, ce que les militaires disent, les études mêmes récentes, les utilisations faites avec des ondes similaires, on peut simplement se dire : pourquoi attendre dix ans les effets de la 5G avant d’appliquer un principe de précaution ?

Ce qu’on constate avec les insectes est un fait indéniable : là où se déploient les antennes 5G, on observe une désorientation, entraînant à terme la mort des insectes. Les animaux ont un système d’orientation spaciale particulier dans le corps, avec des petits fragments de magnétite, qui est un oxyde naturel de fer, magnétique, qui fonctionne avec l’électromagnétisme naturel de la terre. À partir du moment où on perturbe leur système d’orientation, les abeilles, par exemple, ne vont pas retrouver leur ruche ; les oiseaux migrateurs ne sauront plus où se diriger. Il y a des études montrant une ruche normale et une ruche inondée avec des ondes (notamment le «Impact of mobile phones on the density of honeybees » en 2009) ; « Mobile phone-induced honeybee worker piping » en 2011 ; « Mobile phone radiation induces sedation in  Periplaneta americana » (ici sur les blattes) en 2017 ; « Modifications du comportement des abeilles sous l’effet d’exposition électromagnétique », étude pilote de 2005.). Il est clairement constaté qu’en présence d’ondes électromagnétiques non  naturelles, les abeilles ne retrouvent pas leur chemin, elles errent avant de mourir.

Quelles solutions naturelles pour se protéger ?

Il est compliqué de fuir les villes, grandes ou moyennes, et les antennes 5G. Les électrosensibles y feront difficilement face ; c’est une souffrance extrême, ils sont soumis à des maux de têtes, des picotements, des rougeurs, en permanence. Que faire alors ? Il faut faire appel à tout ce qui est vivant pour équilibrer nos ions positifs et négatifs. Se balader en forêt, se connecter à la Terre le soir quand on quitte le travail, aller mettre les pieds dans la terre pour se décharger de toute l’électricité statique, tout cela est crucial, plus que jamais. La nourriture vivante, faire des détox, s’hydrater, se reminéraliser, toutes ces recettes qui nous relient à la Terre sont capitales. Les huiles essentielles ont par exemple une fréquence qui va nous aider. Mais cela passe aussi par une prise de conscience. Il faudra demander des zones blanches, dépourvues d’antennes, où on pourra se réfugier dans les villes ; que les crèches, les écoles, les hôpitaux, n’aient pas d’ondes, soient protégés ; qu’il y ait des voitures dans les trains où on puisse voyager sans être inondés par les ondes. La vie des gens électrosensibles sera impossible dans un brouillard continu d’électro-pollution de la 5G. À partir de là, chacun devra s’adapter, selon sa sensibilité, en cultivant sa connexion au vivant.

Merci à Florence Rolando, pour son éclairage et son expertise sur le sujet. Thérapeute basée à Porto au Portugal, elle a étudié le lien entre les ondes électromagnétiques et les désordres physiques et psychologiques. Pour aller plus loin : son livre, paru en 2020, « Les ondes, la 5G et notre santé ».

Également, les travaux de David Bruno, ancien ingénieur dans l’aviation civile, expert et formateur en diagnostic électromagnétique, que nous avions interviewé et que vous pouvez retrouver ici : https://lechoubrave.fr/la-5g-en-question/ et la formation qu’il propose pour réaliser son diagnostic électromagnétique chez soi : https://lechoubrave.fr/formation-realiser-seul-son-diagnostic-electromagnetique-dans-lhabitat/

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Rédactrice, thérapeute psycho-énergéticienne. © V. Fernandel

Commentaires

Afficher

2 Commentaires

  1. claire TERAKET 26 avril 2021 à 10 h 26 min-Répondre

    Elever son taux vibratoire devrait aider, non ?

  2. Anne Laure 29 avril 2021 à 18 h 18 min-Répondre

    On le sait que la 5G n’est pas bonne pour notre santé… mais que faire pour lutter contre? Et éviter de détruire notre santé alors quecnous navons aucun pouvoir pour s’y opposer?

Laisser un commentaire

À lire aussi

Les miracles du céleri branche

Par |7 mai 2021|

Le céleri branche est l’outil régénérant absolu pour beaucoup ! Énergisant, détoxifiant, antioxydant, sa faculté à libérer les toxines du foie, des intestins et du cerveau est largement attestée.

Lire l'article
Charger plus d’articles

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1010, 2018

Irène Grosjean – Le livre

Par |10 octobre 2018|

Nous vous avons présenté Irène Grosjean en 2013, avec la fameuse vidéo « La vie en abondance » qui a été visionnée plus de 2 millions de fois à travers le monde. Au cours

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !
Aller en haut