Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

L’entreprise autrement, avec Adrien de Blanzy

Publié le : 1 mars 2021Par

Président de L’ADN Groupe, éditeur du magazine L’ADN, Adrien de Blanzy révèle à travers son média le meilleur de l’époque : nouveaux usages, technologies à suivre, entreprises innovantes, mutation des médias, mondes créatifs…. L’ADN est « un média mutant, dans une société qui se réinvente en permanence ». Entretien avec Adrien de Blanzy, sur sa vision de l’entreprise.

Penser l’entreprise

De manière générale, aujourd’hui le monde de l’entreprise a du mal à garder ses jeunes diplômés, qui cherchent de plus en plus de sens dans leur travail, et c’est heureux. Le turn-over est compliqué à gérer, il s’agit donc pour l’entreprise d’être alignée avec sa raison d’être.

Ici, à L’ADN, les gens restent. Je ne dis pas qu’on est parfait, loin de là. Mais on est à un endroit qui pour moi, en tant que manager est merveilleux : on écrit quotidiennement sur les initiatives positives des entreprises. Il suffit de lire et d’appliquer au maximum ce qu’on propose en contenu. On n’applique pas tout, évidemment, mais dans mon management et dans le rapport que j’ai aux équipes, j’essaie autant que possible d’appliquer cela à notre petite échelle (une boite d’environ 50 personnes aujourd’hui).

Manager avec éthique

On a trois valeurs : l’Intuition, la Confiance et le Bien commun. Et j’essaie vraiment de faire en sorte que ces valeurs soient présentes au quotidien au sein du groupe.

Je pense être un manager bienveillant, je travaille beaucoup à l’intuition et j’invite les gens à écouter la leur. Dans un univers très concurrentiel comme le nôtre, ce qui fait que nous sommes encore là réside dans l’écoute attentive de nos différences… L’ADN est un média particulier, unique, qui est la composante des précieuses intuitions de l’ensemble de ses collaborateurs.

Par exemple, si on initie L’ADN Danse, qui propose des rencontres artistiques entre des penseurs de l’époque et des chorégraphes, c’est parce que j’ai eu par le passé une compagnie de danse contemporaine, et que je considère que ce parcours participe à rendre ce media si particulier.

Dans mon rapport au management, j’essaie vraiment de prendre conscience de ce que représente le  pouvoir… Je pense en avoir peu, mais être souvent en situation, en tant que chef d’entreprise, de pouvoir sur les collaborateurs. Je fais très attention à ça, aux conséquences que cela a sur les gens, à m’interroger en permanence sur ma façon de gérer ça, d’essayer de procéder avec éthique. Par exemple, faire en sorte que chaque collaborateur ait une rémunération juste, puisse évoluer au sein de l’entreprise, se soucier des écarts de rémunération… Sans oublier les impératifs vitaux de rentabilité dans des économies fragiles. Considérer que l’un empêche l’autre est absurde.

C’est un apprentissage au quotidien, et sur ce point, le meilleur juge est l’absence de turn-over et le fait de sentir que les gens sont plutôt heureux d’être là.

Un mode de fonctionnement organique.

Je considère souvent l’entreprise comme une personne morale, un individu virtuel et pourtant bien réel, avec sa personnalité propre, fruit de chaque collaborateur de l’entreprise. Ainsi, L’ADN est très ancrée sur certains sujets (place de la femme dans la société, écologie, développement durable,…) qui ne m’interpellaient pas particulièrement à la base. J’étais beaucoup plus centré sur les arts et sur les tensions internationales. Ce média m’a changé, comme j’espère qu’il a changé le regard sur le monde de beaucoup de nos collaborateurs. Il me semble particulièrement important pour nous aujourd’hui d’être ouvert à ces changements, et le rôle de L’ADN est justement de donner à voir des regards différents sur l’époque, de donner à ressentir l’esprit du temps. En interne, il est très intéressant de voir comment les équipes s’influencent positivement. Cela crée une sorte de vie organique, qui crée cette identité forte. On n’est donc loin d’un fonctionnement vertical, ou tout serait décidé par un « boss».

Être artisan

À l’ADN, je pense qu’on peut dire qu’on a une mentalité d’artisan. On a une vision artisanale de ce qu’on fait. On se met à l’ouvrage et on essaie de faire notre job le mieux possible, que ce soit pour le média ou pour nos clients. Il n’y absolument aucun cynisme. En revanche il y a beaucoup de sincérité. Personne n’est une « star », il n’y a pas de journaliste vedette, pas de personne qui se met en avant, pas même moi. On est vraiment tous derrière la marque. Et quand L’ADN est mis en avant, nous rayonnons tous… Fonctionner comme cela marche très bien, et m’a débloqué pas mal de choses.

L’ADN de demain

Dans une époque où l’indignation est devenu centrale, nous voulons recréer de la conversation entre des univers qui se parlent peu, entre des opinions qui divergent. Créer des ponts, être un point de conjonction, un media de tendances et de débats, qui donne la parole aux uns et aux autres, sans chercher le clash, et qui donne surtout au lecteur les outils pour façonner son opinion.

Nous voulons raconter la transformation de notre société et, au-delà du fait de l’analyser, proposer de l’expérimenter. C’est notamment ce qu’on fait lors de nos dîners du club de L’ADN, ou avec L’ADN Dance.

Le dernier numéro de L’ADN est accessible sur : www.ladn.eu

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Rédactrice, thérapeute psycho-énergéticienne. © V. Fernandel

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Aller en haut