Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Le petit déjeuner est-il le repas le plus important de la journée ?

Publié le : 17 juillet 2021Par

L’idée que le petit déjeuner soit le repas le plus important de la journée est, aujourd’hui, totalement entrée dans les mœurs. Mais d’où vient cette idée ? Est-elle réellement fondée ? Que nous disent la chrononutrition et la naturopathie-hygiéniste ? Nous allons tenter d’apporter un éclairage sur le sujet.

Une idée qui ne vient pas de n’importe où…

C’est en 1917 dans le magazine Good Health, alors détenu par le Dr John Harvey Kellogg, qu’apparaît pour la première fois cette idée, sous la plume de la diététicienne Lenna F. Cooper. Bien que le Dr Kellogg ait développé une approche holistique de la santé, notamment basée sur une alimentation saine, il est également le fondateur de la célèbre entreprise agroalimentaire spécialisée dans les produits du petit déjeuner : Kellogg’s.

Que disent les études scientifiques ?

Depuis cette période-là, un grand nombre d’études a montré que la prise d’un petit déjeuner serait liée à une bonne santé, à une perte de poids et aurait même des effets préventifs contre le diabète. Mais de très nombreux paramètres entrent en compte dans ces études, ce qui pourrait biaiser de façon considérable leurs conclusions. De plus, il semble important de remarquer que ces études sont toutes financées par les grands groupes agroalimentaires et les entreprises qui vendent ces produits du petit déjeuner tant plébiscités (Kellogg’s, Nestlé…). Il est alors légitime de se demander si ces études ont réellement été réalisées de façon objective.

Le petit déjeuner selon la chrononutrition

Les médecins-nutritionnistes spécialisés en chrononutrition (nutrition basée sur la chronobiologie et donc adaptée à nos sécrétions hormonales et enzymatiques) pensent qu’il serait bon de prendre un petit déjeuner gras et salé composé, au choix, d’œufs, de viande ou de poisson, de fromage, de pain, d’huile ou de beurre. Selon eux, il faut bannir toute source de sucre (fruits frais, compotes, produits sucrés céréaliers) pour ne pas créer de pic d’insuline néfaste à ce moment de la journée. Il faudrait de plus fournir au corps des protéines afin qu’il puisse produire, notamment, de la dopamine, qui est le neurotransmetteur de l’éveil et de l’entrain.
Pourtant, nombreux sont ceux qui ne ressentent pas le besoin de prendre un petit déjeuner au réveil. Ces personnes devraient-elle se forcer à manger ? Est-ce une erreur de ne pas manger même lorsque l’on ne ressent pas la faim ?

Un corps au repos est un corps qui se nettoie

En observant le corps humain, il apparaît que celui-ci réalise son nettoyage quotidien durant la nuit. C’est en effet pendant cette phase de repos, de jeûne, qu’il peut se détoxifier et réparer ses tissus endommagés. En premier lieu, c’est tout le système digestif mis au repos qui se nettoie et se régénère. Le matin, au lever, ce processus de détoxification est encore à l’œuvre. La langue est souvent chargée, l’haleine est malodorante, le visage peut être gonflé et chez certains, une légère sensation d’écœurement peut traduire un nettoyage du foie.

Pourquoi a-t-on faim le matin ?

La sensation de faim peut souvent être confondue avec deux éléments.
Le premier est l’hypoglycémie réactionnelle : plus la glycémie augmente lors du repas du soir, plus elle baissera le matin. Cette hypoglycémie matinale se traduit par une nécessité de manger sous peine de se sentir mal, faible, irritable, voire de faire un malaise.
Le second élément correspond aux symptômes de nettoyage du système digestif. L’estomac, les intestins et le foie terminent leur détoxification, ce qui peut entraîner un sentiment de creux dans l’estomac, une légère douleur au ventre.
Ces deux éléments ne correspondent pas à la « vraie » faim, mais les personnes qui les ressentent observent que ces désagréments cessent lorsqu’ils se mettent à manger et concluent ainsi qu’il est préférable de prendre un petit déjeuner au réveil. Et pourtant…

Le matin est sûrement le pire moment pour manger

Manger dès le lever, entre 7 h et 11 h, arrête prématurément ce nettoyage quotidien. Cela entrave le processus homéostatique de régénération du corps et engendre, à terme, une accentuation des déséquilibres. Bien entendu la composition du petit déjeuner est un paramètre important : manger simplement quelques fruits ou un petit déjeuner copieux composé de produits animaux et de lipides n’aura pas les mêmes conséquences en termes de digestion. Toutefois, même en mangeant des fruits, le jeûne nocturne est écourté et l’énergie nerveuse allouée à la détoxification est orientée vers la digestion. Le nettoyage s’arrête donc.

Le plus beau cadeau à faire à son corps le matin : le jeûne intermittent

En dehors de certains cas particuliers qui nécessitent un accompagnement et une transition progressive, tout le monde gagnera à ne pas manger le matin. Il s’agit d’attendre l’arrivée de la « vraie » faim, qui se traduit par une forte sensation d’appétence alimentaire, un sentiment agréable, n’entraînant jamais de malaise ou un quelconque désagrément. On parle de jeûne intermittent à partir de 16 heures d’abstinence alimentaire. Le corps est bien fait et nous fait savoir lorsque qu’il a besoin de manger, en provoquant cette sensation de faim. L’heure du premier repas de la journée dépendra donc de l’arrivée de la faim, elle-même dépendante de l’heure du dernier repas et de sa composition.
Pour les enfants, il en va de même. Souvent moins déréglés que les adultes, les enfants savent quand ils ont besoin de manger, et il est important de respecter ce besoin sans leur imposer un jeûne intermittent.

Moins manger, mieux manger et gagner en énergie

Il est très courant d’entendre des personnes se plaindre d’un coup de fatigue dans la matinée ou d’avoir une fringale vers 10 h. Comme expliqué précédemment, ces personnes souffrent en réalité d’hypoglycémie et souvent d’une surcharge de travail digestif, toutes deux liées à une consommation d’aliments non physiologiques la veille au soir. En effectuant une transition adaptée, ces personnes retrouveront une réelle vitalité en pratiquant le jeûne intermittent.

Quelles que soient les études ou les démonstrations scientifiques qu’il est parfois difficile de contester, il semble toujours plus pertinent d’être à l’écoute de son corps dès lors que celui-ci est rééquilibré et mis dans de bonnes conditions. C’est à ce moment-là que l’on se rend compte qu’il est très rare d’avoir vraiment faim au réveil. Ne plus manger le matin peut alors être l’occasion de prendre un moment pour soi, faire des exercices, des étirements, du yoga, de la méditation ou bien rester un peu plus longtemps dans son lit…

Ces conseils d’ordre général ne se substituent pas à la consultation d’un médecin.
Pour un accompagnement complémentaire adapté, il est recommandé de consulter un naturopathe.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Naturopathe-hygiéniste et iridologue, Ben est spécialisé en détoxification et en alimentation vivante. Il partage son expérience des pratiques naturelles de santé à travers des consultations, mais aussi des conférences, stages et ateliers. Installé au Pays basque dans un écolieu, il est passionné de permaculture et propose des formations personnalisées pour redonner vie à la terre et créer des forêts fruitières.

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1010, 2018

Irène Grosjean – Le livre

Par |10 octobre 2018|

Nous vous avons présenté Irène Grosjean en 2013, avec la fameuse vidéo « La vie en abondance » qui a été visionnée plus de 2 millions de fois à travers le monde. Au cours

Lire l'article

Armelle voit la vie en cru !

Par |11 novembre 2015|

La comédienne Armelle Lesniak a découvert le cru il y a 1 an et demi Cette nouvelle manière de s'alimenter l'a transformée sur de nombreux plans, si bien qu'elle a

Lire l'article

Interview avec Miguel Barthéléry

Par |4 mars 2016|

Le Chou Brave rencontre Miguel Barthéléry Miguel Barthéléry est Dr. en médecine moléculaire, Vegan et Crudivore. Il s'est intéressé de près à l'alimentation vivante comme outil puissant de prévention des

Lire l'article

Rencontre avec Paul Watson

Par |23 janvier 2016|

Le Chou Brave interview Paul Watson Paul Watson est un militant écologiste, il a crée la Sea Shepherd Conservation Society, qui milite par des actions directes pour la préservation des

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Aller en haut