Livraison offerte en France métrop. et la Belgique dès 100€ d'achats

La neurodiversité à l’école

À l’heure où la tendance est à l’uniformisation de l’instruction*, Le Chou Brave soutient les solutions éducatives alternatives et créatives.  Découvrez le projet de l’école Libération qui ouvrira ses portes à la rentrée 2022 dans la Sarthe : elle offrira un environnement et une pédagogie spécifiquement adaptés aux enfants neuroatypiques. Un modèle innovant et exemplaire pour tous les établissements scolaires classiques.

* La liberté du choix d’instruction de nos enfants est menacée par un projet de loi du gouvernement français visant à rendre l’école républicaine obligatoire pour tous à partir de 3 ans.

L’école reste un des gros chantiers du monde d’aujourd’hui : la réinventer est urgent puisque l’éducation est un outil superpuissant pour changer la société. Déjà depuis plusieurs années, les établissements alternatifs permettent à tous les enfants, et surtout à ceux ‘qui ne rentrent pas tout à fait dans le moule’ ou qui ne se sentent plus à leur place dans le système scolaire traditionnel, d’apprendre à leur rythme et selon leurs besoins. Ils y trouvent un accompagnement adapté et s’épanouissent à nouveau. Les adultes qui œuvrent dans ces structures font preuve d’une confiance infinie en les potentiels de nos enfants, et respectent leur développement. Dans cette lignée, un nouveau concept inédit est en train de voir le jour : l’école Libération vise à répondre aux besoins des enfants neuroatypiques. Ce sera la première solution de ce type sur le territoire de la Sarthe.

1 enfant sur 6 est neuroatypique

La neurodiversité comprend les diagnostiques de Haut-potentiel, TDA/H (trouble différentiel de l’attention), et DYS, ainsi que les enfants atteints de troubles de l’attention ou de troubles de spectre autistique comme Asperger (TSA, troubles du spectre de l’autisme). Ce sont aussi des enfants hypersensibles et hyperémotifs ; ils ne se sentent pas compris dans la classe d’un établissement classique. Ainsi, 50 % des enfants neuroatypiques sortent du système scolaire classique. « La neurodiversité est un enjeu sociétal important, souligne Audrey Canal, maman de trois enfants TDA/H et fondatrice de l’école Libération. Nous sommes déjà en train de considérer que désormais, 2 enfants sur 6 sont concernés. Et que 50 % des enfants dans une classe seront neuroatypiques dans quelques années. Cette différence crée des souffrances scolaires – dues à des mises à l’écart et à une absence de prise en charge appropriée), et c’est même la première cause de dépression infantile, d’ailleurs en pleine hausse. Les familles entières sont en souffrance, car elles ne savent pas comment les aider. Nous sommes nous-mêmes passés par là, et nous œuvrons désormais pour apporter des solutions. Nous souhaitons accompagner ces enfants extraordinaires et leur famille. »

Pédagogie, thérapie, permaculture et restauration : bien nourrir les enfants

Ce centre éducatif innovant à taille humaine (500 m2) accueillera 60 enfants de 6 à 12 ans dans trois classes (une ouverte à tous et deux adaptées aux enfants neuroatypiques). Il abritera également une école maternelle Montessori indépendante, une maison de santé, une salle de motricité. L’enseignement répondra au programme d’enseignement de l’Éducation nationale tout en utilisant les pédagogies alternatives qui apportent des solutions (Montessori, Steiner, Freinet, Reggio Emilia…) ; l’établissement sera également trilingue français, anglais, espagnol. « En parallèle d’une pédagogie adaptée, nous répondrons sur place aux besoins médico-thérapeutiques (orthophonie, sophrologie…). »

Dans l’espace restauration-cantine, soulignons aussi que, comme de nombreuses écoles alternatives, les enfants participeront à la préparation des repas du midi, sous forme d’ateliers cuisine : « Les chefs enseigneront aux élèves comment se nourrir sainement et localement. Et pour donner du sens à ces apprentissages, un jardin en permaculture sera créé dans la cour de l’établissement, une évidence pour un tel lieu qui se veut connecté à la nature. »

Les enfants, des individus à part entière dont il faut prendre soin

Le Chou Brave a à cœur de soutenir des projets vertueux comme celui-ci, les envies d’agir qui impactent positivement le monde. L’équipe de passionnés qui porte ce projet contribue à aider la jeunesse (les adultes de demain) en créant un lieu où ils pourront prendre confiance en eux, utiliser leurs différences comme des forces, acquérir les outils pour se maîtriser, et se révéler. Vous aussi, si vous le souhaitez, vous pouvez participer à sa co-création. Plus d’informations sur :

http://ecoleliberation.fr/

https://m.facebook.com/ecoleliberation72/

bienvenue@ecoleliberation.fr

Une campagne de financement participatif court jusqu’au 15 février prochain :

https://www.helloasso.com/associations/ecole-liberation/collectes/ensemble-faisons-eclore-l-ecole-liberation?fbclid=IwAR2F980VFfXqCoeCqbYDw6SHsxbRkmIr9bPwIOWPilDcmvK3kcoxIAZf9rs

Claire Lelong-Lehoang

Journaliste pour la presse print & web, elle est spécialisée dans les thématiques maison, jardin, kids, santé naturelle.  Passionnée par la décoration, l’écologie-la nature, l’empowerment, la cuisine saine et le yoga, elle est aussi maman de deux petits d’Homme. Depuis leur naissance, elle met tout en œuvre pour leur épanouissement : éducation bienveillante et positive, nourriture du corps et de l’esprit…

Retrouvez-la sur son blog www.maisonmagique.fr.

2021-01-29T10:47:58+01:00janvier 26th, 2021|0 commentaire

Laisser un commentaire

Go to Top