Livraison offerte en France métrop. et la Belgique dès 100€ d'achats

Changer la science – Wim Hof

Voulez-vous vivre heureux, fort et en bonne santé ? Wim Hof, « l’homme de glace », est convaincu que sa méthode offre la clé d’un changement profond, pour l’individu comme pour la société.

Wim Hof nage sous la banquise sans combinaison, peut rester plus d’une heure plongé dans des glaçons, ou grimper à plus de 6000 mètres en short. On l’a surnommé Iceman, l’homme de glace. Mondialement connu pour ses multiples records, ce Hollandais de 61 ans attribue ses incroyables exploits à la méthode qu’il a mise au point. Une pratique qui selon lui permettrait à chacun de se reconnecter à soi-même et de prendre le contrôle de sa propre santé, tant physique que psychique. « Nous avons le choix de vivre heureux, sains et forts », affirme-t-il.

« Contrôler son système nerveux et allumer sa lumière intérieure »

Vêtu d’une toge légère (il estime que les vêtements nous séparent de la nature), échevelé, le regard brillant, il explique avec intensité et passion comment, profondément marqué par le suicide de son épouse en 1995, il a trouvé dans la méditation et l’exposition graduelle au froid, qu’il pratique depuis 44 ans, le moyen de soigner les troubles mentaux. « En soumettant mon corps et mon mental à des conditions extrêmes, j’ai découvert qu’il était possible de contrôler l’activité de son cerveau, sa production d’endorphines, de dopamine, de sérotonine… ainsi la dépression disparaît, les névroses disparaissent. Nous sommes capables de réguler volontairement notre équilibre hormonal, notre système immunitaire, notre santé physiologique, bien mieux que nous le pensons. »

Des résultats scientifiques troublants

Les scientifiques qui se sont penchés sur le cas Wim Hof ont confirmé certains de ses dires : des images à résonance magnétique de son cerveau ont montré qu’il parvenait à activer consciemment sa substance grise périaqueducale, une région capable de sécréter cannabinoïdes et opioïdes. Une autre étude de neuroimagerie a montré que la température de la peau de Hof était régulée volontairement et que l’activité de son système lymphatique (contrôlant l’immunité, et normalement régulé de façon autonome et non consciente) augmentait avec l’exposition au froid, tout comme la consommation de glucose de ses muscles, qui produisaient ainsi plus de chaleur. Enfin, une expérience comparant un petit groupe formé pendant dix jours à sa méthode a montré que les sujets entraînés n’avaient plus ni réaction inflammatoire ni fièvre ni nausées après l’injection d’une toxine, et avaient bien, dans une certaine mesure, pris le contrôle de leur système immunitaire.

« Vivre en pleine santé est notre droit de naissance »

« Ils nous parlent tous les jours de masques, mais pourquoi ne parlent-ils jamais des moyens de maintenir ou de renforcer les défenses immunitaires ? s’interroge Wim Hof. Nous savons pourquoi : pour le plus grand profit de l’industrie pharmaceutique et de l’industrie agro-alimentaire… ce système n’est pas bon, il détruit la planète, il faut en changer. La guerre, la maladie, la dépression, l’exploitation, la pollution ne sont pas des fatalités. Nous devons revendiquer notre droit naturel à vivre heureux, forts, et sains. Et j’ai des outils pour cela, que je mets à disposition des gens. »

Lars Kophal
Ancien journaliste, Lars Kophal a choisi de tout plaquer en 2016 et de partir tenter l’aventure aux Philippines.
www.larskophal.ch
Insta : @larskophal

2020-12-21T11:35:24+01:00décembre 21st, 2020|3 Commentaires

3 Comments

  1. […] « Ils nous parlent tous les jours de masques, mais pourquoi ne parlent-ils jamais des moyens de maintenir ou de renforcer les défenses immunitaires ? s’interroge Wim Hof. Nous savons pourquoi : pour le plus grand profit de l’industrie pharmaceutique et de l’industrie agro-alimentaire… ce système n’est pas bon, il détruit la planète, il faut en changer. La guerre, la maladie, la dépression, l’exploitation, la pollution ne sont pas des fatalités. Nous devons revendiquer notre droit naturel à vivre heureux, forts, et sains. Et j’ai des outils pour cela, que je mets à disposition des gens. » Des résultats scientifiques troublants Les scientifiques qui se sont penchés sur le cas Wim Hof ont confirmé certains de ses dires : des images à résonance magnétique de son cerveau ont montré qu’il parvenait à activer consciemment sa substance grise périaqueducale, une région capable de sécréter cannabinoïdes et opioïdes. Une autre étude de neuroimagerie a montré que la température de la peau de Hof était régulée volontairement et que l’activité de son système lymphatique (contrôlant l’immunité, et normalement régulé de façon autonome et non consciente) augmentait avec l’exposition au froid, tout comme la consommation de glucose de ses muscles, qui produisaient ainsi plus de chaleur. Enfin, une expérience comparant un petit groupe formé pendant dix jours à sa méthode a montré que les sujets entraînés n’avaient plus ni réaction inflammatoire ni fièvre ni nausées après l’injection d’une toxine, et avaient bien, dans une certaine mesure, pris le contrôle de leur système immunitaire. (Source Le Chou Brave) […]

  2. La loi de l'hormèse » Le Chou Brave 20 janvier 2021 à 22 h 07 min- Répondre

    […] études ont été réalisées sur la méthode Wim Hof. Il en résulte que 12 semaines d’exposition régulière au froid (2 à 3 fois par semaine) […]

  3. Monique Laroche 25 février 2021 à 16 h 36 min- Répondre

    J’aime vos articles, ils me stimulés pour oser faire des changements dans ma vie.Merci

Laisser un commentaire

Go to Top