Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

4 plantes pour une reminéralisation efficace

Publié le : 9 juillet 2021Par

Moringa, herbe d’orge, ortie et spiruline : ces quatre plantes, dites « les quatre merveilleuses », permettent une reminéralisation efficace et constituent une alternative à la cure de jus de légumes. Quelles sont leurs vertus et comment les consommer ?

 

Pourquoi et comment se reminéraliser

Aujourd’hui, l’être humain est confronté à une alimentation bien plus pauvre en micronutriments que celle de nos ancêtres du paléolithique. Alors que ces derniers mangeaient des aliments naturels et bruts, l’alimentation actuelle est de plus en plus dénaturée, ultra-transformée, cuite ou encore issue de semences sélectionnées ou modifiées qui ont poussé sur des sols pauvres en nutriments. Cela engendre une alimentation de moindre qualité qui ne peut fournir au corps humain les apports optimum en phytonutriments, en vitamines et surtout en minéraux. Au manque de minéraux biodisponibles s’ajoute la consommation de nombreux produits acidifiants (aliments ultra-transformés, produits laitiers, viandes, céréales…) qui contribue fortement à une déminéralisation du corps pour contrer des grandes quantités d’acides. Enfin, lorsque l’on se lance dans une période de détoxification (ne serait-ce qu’augmenter la part de fruits et légumes crus dans l’alimentation), il est important d’apporter également des minéraux afin que le corps n’ait pas à puiser dans ses réserves (os, dents) pour neutraliser les toxines remises en circulation.
Plusieurs méthodes permettent de se reminéraliser, comme faire une cure de jus de légumes, une cure de sérum de Quinton ou encore consommer certaines plantes. Si les jus de légumes restent une panacée pour apporter tous les micronutriments nécessaires, on constate souvent qu’il est difficile pour certains d’en faire régulièrement. Le Quinton quant à lui est relativement cher et présente certaines contre-indications.
J’ai ainsi mis au point une formule reminéralisante et revitalisante constituée de quatre plantes. De la même manière qu’avec une cure de jus de légumes, les personnes qui prennent ce mélange voient une vraie différence en termes de vitalité et d’immunité.

Le moringa

Cette plante des tropiques originaire d’Inde est utilisée depuis plus de 5000 ans pour ses nombreux bienfaits. D’une richesse rare, elle est utilisée en Afrique contre la malnutrition et les maladies. Les feuilles de moringa sont particulièrement riches en vitamines (A, B, C, E), minéraux (calcium, fer, magnésium, manganèse, sélénium…), acides aminés et antioxydants. Le moringa fait partie des plantes les plus riches en calcium : à poids égal, la poudre de feuilles sèches de moringa contient 16 fois plus de calcium que le lait !
Cette plante présente des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, antitumorales, hypotensives, antispasmodiques, anti-ulcéreuses, hypocholestérolémiantes et hypoglycémiques. Elle aurait également des propriétés neuroprotectrices et améliorerait la mémoire ainsi que les fonctions cognitives. Elle serait donc indiquée pour les cas d’Alzheimer.
Il n’y a pas vraiment de contre-indication, il convient juste de ne pas prendre le moringa sur un estomac vide, car cela peut entraîner chez certains un léger inconfort passager. Il est conseillé de le prendre avant ou pendant le repas. Le moringa peut se consommer à hauteur de 1 à 2 c. à c. par jour.

L’herbe d’orge

L’herbe d’orge est aussi un super-aliment ! Hippocrate, le père de la médecine et de la naturopathie, la recommandait déjà en décoction pour aider l’organisme en début de maladie. Très riche en minéraux et oligoéléments (magnésium, calcium, fer, cuivre, sélénium, manganèse, phosphore, zinc), elle contient des vitamines A, B, C, E, K et de nombreux antioxydants et enzymes favorables à la digestion. Elle est également riche en acides aminés essentiels. L’herbe d’orge aurait une action protectrice contre certains cancers.
Il n’y a aucune contre-indication, l’herbe d’orge peut se consommer fraîche en jus ou à raison de 1 à 2 c. à c. de poudre de plante sèche par jour. Très abordable financièrement, la poudre d’herbe d’orge a toute sa place dans une cure de reminéralisation et de revitalisation.

La spiruline

La spiruline, bien que n’étant pas une plante mais une micro-algue, est un véritable trésor nutritionnel ! Cette algue, déjà utilisée par les Mayas et les Aztèques au XIIe siècle, est classé au rang de « meilleur aliment pour l’humanité au XXIe siècle » par L’Organisation mondiale de la santé. Extrêmement riche en micronutriments, notamment en fer et magnésium, elle est particulièrement indiquée pour les personnes anémiées et les femmes enceintes. La spiruline présente également des vitamines A, B, C, E, K en quantités importantes et des antioxydants. De plus, elle contient tous les acides aminés essentiels, ce qui en fait une incontournable pour les sportifs végétaliens !
La spiruline permet de renforcer les défenses immunitaires de notre organisme et aurait des propriétés antidiabétiques et anticancer. Enfin, elle contient de la phycocyanine, un puissant antioxydant qui a des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques (particulièrement sous sa forme concentrée).

Mis à part dans le cas d’une phénylcétonurie, une maladie génétique rare ou un taux de ferritine trop élevé, la spiruline ne présente aucune contre-indication. Elle doit impérativement être de bonne qualité, car elle possède des propriétés chélatrices, c’est-à-dire qu’elle permet d’éliminer les métaux lourds en se liant chimiquement à ces derniers afin de les rendre stables. La spiruline peut être consommée à raison de 1 à 2 c. à c. par jour.

Il est également possible d’utiliser la chlorelle, une autre super micro-algue plus riche en certains micronutriments, notamment en fer, mais son prix supérieur à la spiruline la rend moins abordable.

L’ortie

L’ortie est une plante médicinale utilisée depuis la nuit des temps pour sa richesse en minéraux et ses nombreux bienfaits. Elle pousse partout et peut même avoir tendance à être envahissante. Qu’à cela ne tienne, cette plante a toute sa place dans notre alimentation ! Riche en vitamine A, B, C, elle est surtout très riche en minéraux (fer, calcium, magnésium, phosphore, potassium…) mais aussi en antioxydants (flavonoïdes) et en acides aminés essentiels.

L’ortie agit favorablement sur la sphère rénale et permet sa détoxification. Elle possède aussi, particulièrement les graines, des propriétés trophorestauratrices des reins et des glandes surrénales, c’est-à-dire qu’elle les nourrit et les répare. Quant aux racines d’ortie, elles sont utilisées pour soigner divers troubles de la prostate.
En médecine traditionnelle ayurvédique, elle est utilisée pour favoriser la lactation et permet d’enrichir le lait en micronutriments.

Selon certains et par prudence, l’ortie est déconseillée en début de grossesse car elle pourrait avoir des effets abortifs. Par la suite, c’est une alliée de choix pour apporter les nutriments essentiels et particulièrement pour récupérer après un accouchement. En poudre, l’ortie peut se consommer à hauteur de 1 à 3 c. à c. par jour. Il est aussi possible de faire des jus de plantes fraîches à l‘extracteur, avec par exemple un peu de pomme ou d’orange pour adoucir le goût.

La synergie des 4 merveilleuses !

Afin d’apporter un large panel de micronutriments, je propose souvent de faire un mélange de ces quatre plantes avec des proportions spécifiques en fonction de chaque cas. Il est possible d’en mélanger 2, 3 ou 4 à doses égales ou dans les proportions de votre choix. En faisant confiance à son intuition, il est conseillé de goûter chaque plante de façon isolée afin de savoir de laquelle ou desquelles votre corps a besoin en particulier. Écoutez votre ressenti, le corps se trompe rarement !

Pour une cure de reminéralisation

Faire votre mélange de plantes en poudre dans un pot en verre teinté (ou à défaut, conserver le pot à l’abri de la lumière). Mettre 1 à 4 c. à c. de ce mélange dans un bocal en verre contenant un peu d’eau ou de jus de fruits, refermer le bocal et agiter pour obtenir un mélange homogène. Boire ce mélange pendant ou après le premier repas.

Précision pour les femmes enceintes

On entend souvent dire que certaines plantes très riches en vitamine A sont déconseillées pendant la grossesse, et de nombreux sites internet reprennent cette information qui est pourtant fausse. En effet, une surconsommation de vitamine A pendant la grossesse est toxique et peut être associée à un risque de malformation, mais toutes les études qui démontrent cela utilisent de la « vraie » vitamine A. Or, dire que ces plantes et algues contiennent de la vitamine A est un abus de langage, car elles contiennent en fait du bêtacarotène, qui est un précurseur de la vitamine A. Le corps transforme alors ce bêtacarotène en vitamine A, selon ses besoins. Il n’y a donc aucun risque de surdosage en consommant des plantes et algues dites riches en vitamine A.

Ces conseils d’ordre général ne se substituent pas à la consultation d’un médecin.
Pour un accompagnement complémentaire adapté, il est recommandé de consulter un naturopathe.

Pour aller plus loin, voir l’article du Chou Brave sur le Moringa, l’arbre de vie.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

À propos de l’auteur

Naturopathe-hygiéniste et iridologue, Ben est spécialisé en détoxification et en alimentation vivante. Il partage son expérience des pratiques naturelles de santé à travers des consultations, mais aussi des conférences, stages et ateliers. Installé au Pays basque dans un écolieu, il est passionné de permaculture et propose des formations personnalisées pour redonner vie à la terre et créer des forêts fruitières.

Commentaires

Afficher

2 Commentaires

  1. Alice Martin-Obled 15 juillet 2021 à 19 h 11 min-Répondre

    Est-il possible de se servir des feuilles, j’ai les 4 plantes en feuilles séchées (la spiruline en flocon)

  2. […] Extrait de l’article du Chou Brave à retrouver ici : […]

Laisser un commentaire

À lire aussi

La douche écossaise

Par |29 juillet 2021|

La « douche écossaise » n’est pas qu’une expression : c’est aussi une véritable pratique d'hydrothérapie aux nombreux bienfaits ! Tonicité, détox, circulation sanguine… Par l’alternance d’eau chaude et d’eau

Lire l'article

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recettes, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Aller en haut