Se régénérer en buvant un arbre

Reconnue dans les pays nordiques , notamment en Scandinavie il y a plus de 3000 ans pour ses vertus thérapeutiques , la sève fraîche de bouleau est un véritable élixir de printemps .

Préparant l’organisme au changement de saison, la sève de bouleau récoltée à partir de l’arbre est à ne pas confondre avec le jus de bouleau qui lui est réalisé à partir des feuilles par infusion ou de bougeons par décoction .

Quels sont les effets sur la santé ?

Véritable concentrée d’énergie vive et d’éléments vitaux essentiels ( calcium , magnésium , phosphore , potassium , silicium … ) la cure de sève fraîche de bouleau est efficace pour drainer les toxines accumulées pendant l’hiver, se purifier et ayant par conséquent des effets remarquables sur les problèmes de peau tout en éclaircissant le teint .
Aussi fortement conseillée dans les cas d’affections rhumatismales , elle donne de bons résultats sur les douleurs articulaires comme l’arthrite et l’arthrose . 
La sève de bouleau est un excellent fortifiant du système osseux , elle reminéralise et revitalise .

Et l’arbre dans tout ça ?

SEVE-DE-BOULEAU-001Récoltée au printemps entre la fin février et le début du mois de mars , la sève fraîche de bouleau est recueillie alors que la nature est dans une alternance de nuits noires et fraîches et de jours cléments et lumineux .
La sève coulant à une puissance inouïe , le bouleau produit à cette période 200 litres de sève par jour , soit plus de 6000 litres de sève qui viendront nourrir un seul arbre .

Faisant plusieurs kilomètres pour se rendre en forêt profonde hors de toute pollution, c’est dans le plus grand respect de la nature que des récoltants professionnels soutirent 5 litres de sève par arbre et par jour pendant une quinzaine, avant de passer à un autre tronc .
La pratique consiste à prélever ce liquide ancestral en perforant l’arbre après l’écorce et l’aubier , soit un trou de 3 centimètres de profondeur pour 8 millimètres de diamètre . Une petite canule guide alors le liquide au goutte à goutte jusqu’au récipient qui le recueille .
Cela représente environ 2,5 % de la production de l’arbre sur la période concernée . Le trou est soigneusement refermé par une petite mèche en bois et l’arbre continue à bien se porter .

La récolte est ensuite conditionnée sous vide d’air directement après récolte , sans conservateur ni pasteurisation .

Combien de temps faire une cure ?

Idéalement réalisée au printemps pour une cure vitalisante et tonifiante , on peut opter pour une cure de 5L à raison de 25 cl / jour pendant 21 jours , à consommer de préférence le matin à jeun et à température ambiante , ou faire une cure de 3L soit 15 cl pendant 3 semaines .
La sève d’une couleur blanchâtre au goût neutre ou légèrement sucrée se conserve au frais. Je vous conseille de vous servir un verre la veille au soir pour le boire le lendemain au réveil .

Je vous souhaite de tout cœur un beau printemps régénérant !

Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *