Le courrier des lecteurs du mois d’août

Voici le courrier des lecteurs que nous avons reçu au mois d’août, suite à la parution du premier numéro du Chou brave :

Bonjour

je n’ai pas encore tout regardé, mais c’est vraiment magnifique ce que vous avez fait !

Je m’attendais à quelques pages (car feuille de chou) !… Le contenu, la qualité, l’esthétisme est magnifique.

Cela coûterait très cher si vous le faisiez en version papier ?

Personnellement, j’aurais envie de l’avoir entre les mains.

Félicitations, je suis enthousiasmée ! Un grand bravo.

Amitiés,

Claudie Botté

 

 

Bra… bra… bravo !

Un p’tit message d’encouragement pour cette excellente initiative.

Nous sommes conscients que notre société doit changer pour nos enfants.

Commençons aujourd’hui car demain il sera trop tard.

 

Olivier, un amoureux de dame nature et de la vie !

 

 

Génial ! Il y a trois jours je parcourais du regard tous les magazines de cuisine dans un supermarché en me disant : « – Mince il n’y en a pas un seul en France sur la cuisine vivante ! Qui va y penser ? » Et vous voilà comme par magie ! Alors, à quand les rassemblement de crudivores en France pour toute la famille afin que même les enfants puissent apprendre à cuisiner autrement avec leurs parents et surtout à retrouver le goût des aliments sans additifs et sans cuisson qui détruisent tout ?
J’ai déjà organisé des buffets crus chez moi et animé des ateliers de cuisine vivante pour un public de 3 à 85 ans et c’est toujours un succès car les gens ont envie de manger autrement ! Malgré un emploi du temps très chargé, j’espère terminer mon premier livre de recettes de cuisine crue en français !
Alors BRAVO et au plaisir de vous lire !
Corinne GOUGET (crudivore à 95 % depuis 3 ans et sans soja)

 

 

Coucou Carine,

J’ai reçu le Chou Brave et je suis impressionnée !

Il est vraiment magnifique, complet et varié, très beau, c’est vraiment super, je m’attendais pas à un journal de telle envergure.

Merci pour ton travail et à bientôt j’espère !

Léna

 

 

Bonjour Carine,

Je viens de lire ton article concernant le fait de manger peau, pépins et noyaux. Je pense qu’il est important de considérer qu’ils peuvent se manger, mais aussi ne pas se manger. Moi je raffole des pépins de pastèque, que je croque avec grand plaisir. Je trouve même que c’est ce qu’il y a de meilleur dans la pastèque. Mais je trouve aussi que chair + pépins vont très bien ensemble. Pendant longtemps je mangeais la pastèque sans les pépins.

Mais je n’ai pas envie de ne manger que les pépins. J’ai déjà une fois essayé et je trouve ça lassant. Je pense qu’il faut toujours avoir un comportement naturel. Cette distinction est particulièrement importante pour les ramboutans. Il ne faut surtout jamais essayer de ne manger que les noyaux de ramboutan (même si on trouve ça bon), puis ensuite manger les chairs (ou l’inverse), car si on le fait, attention la diarrhée. Je pense que le comportement normal avec les ramboutans c’est de commencer à les manger avec le noyau (qu’on croque), puis après l’arrêt de ce premier aliment, de continuer à les manger sans les noyaux si on trouve ça encore bon. On aura ensuite un deuxième arrêt. Tout se passe alors bien dans la digestion. Je veux bien aussi admettre la procédure inverse, bien qu’elle me paraisse un peu curieuse …

Un dimanche, alors que je me baladais avec des amis, je me suis amusé à donné des cerises à deux chevaux. Chacun adorait ça. Mais j’ai été vachement surpris lorsque j’ai constaté que l’un recrachait les noyaux, alors que l’autre les avalait. J’en ai conclu qu’il n’y a pas de règles universelles et qu’il faut agir comme on le sent. Mais il est bon de rappeler qu’a priori on peut tout manger (mais aussi recracher ce qu’on a envie de recracher). L’important est que les raisons du recrachage ne soient pas psychologiques mais physiques.

Yves

 

 

Merci à tous pour vos mots d’encouragement, c’est un moteur pour aller plus loin !

Pour la version papier, cela coûterait effectivement cher, à moins que BEAUCOUP de nos lecteurs ne le demandent. Ceci dit, cela serait une logistique bien plus compliquée et nous manquerions alors aussi de main d’œuvre.

Corinne, il va falloir que nous organisions cela, en effet. Au plaisir de se lire mutuellement, en attendant !

Une lectrice nous a également signalé la difficulté d’imprimer nos pages colorées, nous préparerons aussi une version imprimable épurée pour le prochain numéro.

Yves, merci pour ce partage. Nous espérons que d’autres lecteurs n’hésiteront pas à témoigner de leurs expériences et réflexions sur le sujet.

Amis lecteurs, laissez-vous vous aussi vos impressions sur votre magazine de l’alimentation vivante et de l’abondance !

 

Merci également à toutes les personnes qui ont contribué, de près ou de loin, à la création et à l’élaboration du premier numéro du Chou brave !

3 commentaires

  1. Magnifique magazine. Tout y est : diversités des articles, photos et dessins splendides…j’adore. Un immense bravo à toute l’équipe.
    Merci pour tant de partage.
    Marie

  2. Bonjour,
    Bravo , bravo, mille bravos pour l’initiative…. c’est vrai que la France est si pauvre par rapport à nos amis anglo-saxons.
    J’adore ! j’essaie de manger cru depuis 2/3 ans et ce n’est pas toujours facile !
    J’adore faire des recettes au déshydrateur – le mal nommé – au concentrateur de goût plutôt !!!!

    J’ai hâte de lire le N°2

    Juste un petit commentaire sur la maquette (c’est un peu mon métier !) Les photos sont superbes, le texte est passionnant mais les deux ensemble ne sont pas toujours très lisibles et effectivement difficilement imprimable (quoique cela ne soit pas forcement recommandé :-)) Dommage de cacher les photos, l’effet calque ne fonctionne pas toujours bien selon les photos ou la densité du texte 🙂

    Une version pour Ipad serait top ! (oui je sais que cela coûte de l’argent – Adobe et autre système se faisant payer le droit de publication) Si vous voulez de l’aide, je suis prête à vous aider !

    Sophie
    http://www.formationpao.fr

    PS : Le lien vers le film sur Fabrice André est incorrect (du à la coupure de la phrase) bon il suffit de l’écrire correctement dans la barre de recherche pour que tout revienne dans l’ordre 🙂 Merci de nous faire découvrir ce personnage passionnant .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *