Fruits raw’velation !

« Si les fruits vous rendent malade, c’est que vous en avez désespérément besoin », nous dit notre collègue Thierry dans sa vidéo intitulée Les fruits me rendent malade.

Il nous dit alors qu’il n’est pas normal de ne pas tolérer les fruits et que, si c’est le cas, il est nécessaire de faire un grand nettoyage dans l’organisme.

Sa stratégie : réintroduire plus de fruits progressivement ! Et faire un chemin de trois semaines avec lui, en suivant son programme à distance.

Cette vidéo de Thierry me parle car, il y a quelques années, je ne supportais pas de manger des fruits. Digérant lentement les aliments cuits, j’avais beau les manger en dehors des repas, c’était encore trop proche des repas pour moi !

C’est pourquoi, quand je me suis mise au cru il y a plus de deux ans et demi, je me suis d’abord tourné vers les légumes, salades et autres crudités.

Puis, c’est mon amie Catherine, coopérant désormais également au magazine, qui m’a mise sur la piste en parlant de l’alimentation 80/10/10 et de l’hygiénisme sur son blog, à savoir une alimentation essentiellement frugivore. « Quoi, manger autant de fruits, mais ce n’est pas possible dans mon organisme ! », lui ais-je dit, curieuse, en me sentant quelque peu révoltée contre mon organisme si dysfonctionnel.

Je ne sais plus ce que m’a répondu Catherine, mais en tout cas cela m’a convaincu d’expérimenter la chose. Je me suis mise, tout d’un coup, à ce mode d’alimentation. Et cela m’a non seulement procuré beaucoup de plaisir, mais qui plus est fait détoxiner le sel de mon organisme (avec notamment des problèmes de circulation qui se sont manifestés durant un temps), perdre du poids, etc.

Cette alimentation m’a mise dans la dynamique de me reconnecter bien davantage avec mon corps que je ne le faisais avant, lorsque je faisais des mélanges avec plus de gras et d’aliments salés. Elle m’a également permise de faire confiance à mon corps et d’aller vers plus de simplicité alimentaire, trouvant le maximum de plaisir à manger les aliments tels quels, au pied de l’arbre ou tout juste sortis de terre !

Ce qui me fait penser à une amie, qui se reconnaîtra, qui me disait et répétait qu’elle se méfiait des fruits, qu’ils lui donnaient froid, qu’ils n’étaient pas selon elle à consommer à une autre saison qu’en été, qu’ils étaient trop sucrés, que le sucre était un piège et, surtout, qu’ils n’étaient pas faits pour les personnes n’ayant pas une bonne vitalité. Je me disais alors, en mon fort intérieur, que ces personnes auraient justement bien besoin des fruits pour augmenter leur vitalité et ainsi bien digérer les fruits…

Quoi qu’il en soit, cette amie, qui mangeait cru depuis déjà plusieurs années, ne jure désormais que par l’hygiénisme – et ce grâce à Thierry – et, dans son parcours, introduire plus de fruits dans son alimentation aura été une révélation, comme cela l’a été pour moi.

Carine

3 commentaires

  1. Intéressant cet article. J’en suis à ce stade du No fruit car je les fermente et me font balloner. Ne m’en étant pas rendu compte de suite, mais percevant un grand malaise digestif, je déprimais de voir la prise de poids.
    Arrêter les fruits m’a soulagé à tout point de vue.
    Dommage Carine que tu ne précises pas davantage ton passage du No fruit avec + de salade-légumes vers le + de fruit. Le sucre des fruits est un argument qui est à considérer, aussi respecter les saisons : pas de fruit en Décembre.

    1. Bonjour Sofia. J’ai tout simplement commencé à introduire les fruits à jeûn et/ou en repas unique (repas uniquement de fruits). Pas de grignotage pour éviter que ça fermente. Et ça s’est fait tout seul.
      Pour ce qui est de décembre, il faut voir, je pense que notre corps sait qu’il est à l’origine adapté pour des zones tropicales où les fruits poussent toute l’année. En décembre, en France on trouve d’ailleurs des kakis, des asimines (quand elles sont cultivées), d’autres fruits oubliés, des cinorhodons. Et des pommes, si on en a stockées…

    2. Bonjour Sofia, je rajoute des précisions et questions. Même en mangeant uniquement cru, tu fermentes en mangeant des fruits ? Quand tu manges des fruits, manges-tu autre chose durant le même repas ? Peut-être n’as tu pas assez nettoyé tes intestins et régénéré tes surrénales et dois-tu éviter encore les fruits pour l’instant. Je suis passée quasiment du jour au lendemain au cru quasi sans fruits au plein de fruits et un seul repas de légumes. Avec des jus de temps à autre, à ce moment là. Je mangeais des fruits en décembre car j’en ressentais le besoin et on trouve à Grenoble plein de kakis à cueillir sur les arbres, et quelques nèfles aussi ! Donc des fruits en décembre, il y en a…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.