• Promo !
    Le Chou Brave s’invite à votre table Il n’y a qu’une seule chose fondamentale qui dfférencie l’alimentation vivante de la cuisine traditionnelle : aucun aliment n’est cuit au-delà de 42°. Et pourtant, cette différence, si petite semble-t-elle, ouvre la porte à une richesse de créations nouvelles, dont les techniques et les saveurs ne ressemblent en rien à la cuisine traditionnelle. Aussi avons-nous décidé, dans ce numéro 23, de faire la part belle à la crusine. La reine de cette discipline, Marie-Sophie L. nous a consacré une interview et de nombreux chefs crus ont répondu à nos questions pour vous offrir les conseils les plus professionnels. Vous y trouverez également de nombreuses recettes et des astuces pour bien équiper votre cuisine, ainsi que des informations sur les bienfaits de cette nouvelle cuisine pour votre santé. À travers ces pages, nous nous immergerons, l’espace d’un instant, dans la vie de Damien Artero, dans une tiny house... une toute petite maison qui incarne l’idéal de la sobriété heureuse mais confortable. Nous irons aux Pays-Bas, où un crudivore peut s’épanouir sans rien envier à ceux qui vivent plus au Sud. Dans le Gard par exemple ! C’est là que se trouve notre bonne adresse trimestrielle de restaurant cru. Puisque nous ne nous lassons pas de voyager, nous ferons également un tour en Auvergne, à la découverte d’une entreprise qui cartonne grâce à ses fromages crus et végétaux, ainsi qu’au Maroc, à la rencontre d’un herboriste pas comme les autres. Dans le sud de l’Espagne, Stéphane Conti nous fait découvrir un fruit au nom diabolique mais non moins exquis : Monstera Deliciosa. Mais avant de débuter la lecture de ce numéro, il faut vous prévenir d’une chose : mieux vaut avoir le ventre plein avant de s’y plonger. Vous risquez d’en saliver du début à la fin.
  • Promo !
    Un printemps sportif et vivant Quelle plus belle saison que le printemps pour bouger son corps. Si le long hiver vous a engourdi, il est temps de faire comme les abeilles et de vous secouer les ailes pour admirer toutes les belles fleurs qui éclosent dans la nature. Le sport n’est pas une corvée, un stress obligatoire pour avoir un corps de rêve, comme le laisse prétendre l’environnement médiatique dans lequel notre société patauge. Le sport est une hygiène de vie, il doit être abordé de manière saine, sans addiction, sans que ce ne soit le refuge de toutes nos frustrations ou un prétexte pour explorer nos limites. Les céréales cuites, la viande à outrance, les compléments protéinés… tout cela n’est que mode créée par une civilisation qui a perdu le vrai sens naturel de l’exercice physique. L’alimentation vivante permet de réapprendre à nous mouvoir, et à nous redonner l’énergie de le faire, dans le respect de notre corps, au bénéfice de notre santé mentale et physique. Alors faites un exercice avant de lire ce magazine : ouvrez la porte, marchez quelques instants et démarrez votre lecture dans un parc, dans la nature, assis par terre ou sur un banc. Tout commence par des petits pas. Dans ce numéro, le Chou Brave est également parti en Suisse, à Lyon et en Normandie, à larencontre d’acteurs du cru passionnants et passionnés. Nous nous sommes interrogés sur l’origine de la crusine et vous avons concocté une histoire moderne et inédite de l’alimentation vivante. Vous découvrirez également la thérapie par l’urine et le métier de Doula. Des informations exclusives que vous ne pourrez lire que dans nos pages, mises en forme pour vous, grâce à une équipe de bénévoles exceptionnels.
    Bonne lecture… et bon sport !
  • Promo !

    Magazine N°16

    4.005.00

    Découvrez des informations inspirantes concernant l’alimentation et tout ce qui nourrit la vie en général

    80 pages

    Dans ce numéro estival, nous vous invitons à découvrir Maxime Ginolin, un jeune artiste végane, acteur majeur de la cause dont la vision nous invite à reconsidérer notre lien à nos « frères de terre ». Le temps des semis est arrivé. Murielle Lekien partage ses trucs infaillibles pour les réussir. L’historienne de l’art Katherine Sirois vous présente le parcours incontournable d’Edmond Bordeaux Székely, un expérimentateur de la vie naturelle dont l’héritage est toujours d’actualité. Comment améliorer naturellement son cholestérol ? Comment fabriquer ses remèdes grâce à l’isothérapie ? Ces questions sont soulevées dans notre dossier santé. Enfin, les gourmandises crues sont au rendez-vous, avec des recettes de pain, de jus, et de divins desserts.
  • Promo !

    Magazine N°18

    4.005.00

    Un hiver sous le signe de l’abondance !

    80 pages

    L’hiver est bien installé, c’est l’occasion de ralentir, et de prendre soin de soi… Ça tombe bien, le Chou Brave N°18 est disponible, pour vous inspirer et vous accompagner tout au long de cette saison. Mais par quoi commencer ? Cela peut d’abord passer par l’alimentation, une source importante de vitalité et de joie. Nous vous présentons dans ce numéro un max de recettes : des laits végétaux, des plats de chefs et des jus proposés par nos spécialistes. Saviez-vous qu’il sera bientôt possible de cultiver la spiruline fraîche, chez soi ? Cet aliment très riche d’un point de vue nutritionnel pourrait aussi être une solution aux problèmes de malnutrition. Nous vous expliquons tout. La nature est généreuse, même en plein hiver en France ! Christophe de Hody est expert en plantes sauvages, il nous invite à découvrir l’églantier, une délicieuse plante comestible, que vous pourrez par exemple intégrer à vos desserts. Ce numéro est aussi axé sur le partage : inspirons-nous les uns les autres ! Nous vous proposons le témoignage de Jocelyne, une jeune et joyeuse crudivore de 78 ans ; de Christelle, qui découvre les bénéfices du jeûne, ... Enfin, puisque l’hiver invite aussi aux voyages intérieurs, restons au chaud et suivons le parcours de Thibaut, un aventurier à la recherche de lui-même, et de l’alimentation optimale qui l’accompagne sur ses périples aussi bien physiques qu’introspectifs.
  • Il y a plusieurs mois déjà que le sujet de l’eau s’est imposé au Chou. En échangeant avec notre chère BraveTeam, emballée à l’idée de parler de l’eau selon le point de vue de chacun, l’émulation prit une ampleur aussi vaste que le sujet. Une première question s’est posée : « Allons-nous parler du travail de grands messieurs tels que Masaru Emoto, Viktor Schauberger, René Quinton et d’autres, qui ont fait un travail bien plus que remarquable et précurseur sur l’eau ? » Et la réponse fut évidemment oui ! Nous nous sommes aperçus que bien peu de monde dans notre entourage connaissait toutes ces recherches. Mais nous n’allons pas simplement faire une synthèse de leurs travaux.
    J’ai pour habitude de dire : « Si ça se complique, c’est que le diable veut montrer le bout de sa queue. » La vie est simple une fois que l’on a compris sa logique. Et la nature fonctionne de façon très simple elle aussi, tout comme notre corps. Alors il fut comme une évidence de vous livrer notre dossier spécial le plus simplement du monde. De la source au robinet, en passant par la gestion de l’eau en plein milieu du désert, nos contributeurs partagent avec vous leurs expériences personnelles en matière d’eau, ainsi que leurs questionnements et leur savoir. L’homéopathie, sujet d’actualité décrié, y trouve sa place. Car oui, l’homéopathie cache son secret aussi dans l’eau. Sans parler de l’énorme part quantique, qui a bien plus que son reste dans ce numéro. Pour le reste du magazine, vous trouverez entre autres la suite passionnante de « L’histoire moderne de l’alimentation crue » racontée par Katherine Sirois et l’interview forte en émotion d’une chef crue française, Mikaëlle Quillivic, qui vous offre aussi quelques recettes dans les dernières pages. Stéphane Conti s’attaque à l’olivier, pendant qu’Aude Bongi nous présente un animal totem de circonstance (tant pour ce numéro que dans la vie et l’actu en général), le colibri, et qu’Irèna Banas vous donne plein de raisons gustatives et nutritives de boire de l’eau ! J’espère que vous prendrez autant de plaisir et de nouvelles informations que moi dans ce numéro. C’est ému qu’une fois de plus, j’assiste à ce dévouement sans faille de nos contributeurs à partager avec vous leurs clefs du mieux-être et du vivant.