CUEILLETTE INTERDITE !

Régulièrement, des interdits ahurissants sont publiés pour restreindre le recours à la phytothérapie, à certaines médecines naturelles, à la cueillette et même à la production de semences… Sur Internet, les réseaux sociaux et dans la presse – souvent dans le peu de magazines libres et considérés comme marginaux – nous apprenons les nombreuses règlementations dictées par les lobbies pharmaceutiques et commerciaux sous couvert de l’État. Déroulez encore un peu l’écran, et vous pourrez sûrement lire des dizaines de commentaires de personnes outrées et révoltées derrière leur clavier. 

Oui, des centaines de lois pleines de non-sens ont été éditées les unes après les autres ce dernier siècle. Elles concernent les herboristeries, les plantes, certaines médecines naturelles, pour ne citer que ce qui concerne la nature et ses bienfaits. Cela pose la question des biens communs que sont et devraient être les ressources naturelles…

Mais concrètement, qui vous a interdit la cueillette ?

Cette obstination à se focaliser sur la voix qui gronde au lieu de rationaliser et de réfléchir par soi-même fait froid dans le dos.

Certains me diront que ces interdictions sont là pour protéger la population d’une mauvaise utilisation de telle ou telle plante. Et bien sûr, ne cueillons pas aveuglément des plantes rares ou en voie de disparition : gardons toujours le souci de protéger la biodiversité ! Mais ne sommes-nous pas assez intelligents et responsables pour nous informer et agir dans le respect de la nature ? Il semblerait que non !

« Demandez l’avis d’un spécialiste agréé par nos soins, assurez votre santé, assurez vos biens et surtout, restez dans le cadre que nous avons fixé pour vous. Ne soyez plus responsable de rien. Détendez-vous, on s’occupe de tout ! » signé, affectueusement, l’État.

Ces hommes n’ont créé aucune de ces plantes, et pourtant, ils se sont autoproclamés propriétaires et interdisent à quiconque de les utiliser sans leur accord. Et il est clair qu’elles seront bien meilleures synthétisées et mélangées avec d’autres produits chimiques pour mieux faire passer la pilule.

Alors au lieu de s’insurger contre cet illogisme crasse, pourquoi ne pas simplement prendre un bon bouquin de botanique datant de Mathusalem, écouter quelques sages sur YouTube, et prendre vos chaussures de marche pour aller à la rencontre de Dame Nature  de manière informée ?

S’énerver ne résout rien, au contraire, et ça, vous le savez ! Intéressons-nous aux solutions simples et naturelles plutôt qu’aux créateurs du problème.

Danny Marquis – Rédacteur en chef

2019-09-15T09:06:47+02:00novembre 13th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire