Carpaccio de panais aux champignons

Un garde-manger à moitié vide, des invités qui débarquent à l’improviste et une créativité fulgurante qui ne m’a pas fait défaut. Voilà de quoi est partie cette recette que je partage avec vous aujourd’hui.

Avec les premières fraîcheurs de l’automne, les petits plats réconfortants se font désirer. Cette petite composition, simple et efficace, étonnera vos papilles et celles de vos amis.

Ingrédients :

  • 2 panais moyens
  • 150 grammes de champignons shiitake
  • Une tasse de noix de cajou trempées (min. 2 h)
  • 1 c. à c. de tahin
  • 1 c. à c. de miso
  • 1 c. à s. de tamari
  • Noix de muscade
  • Fleur de sel
  • Poivre
  • Huile de noix
  • Persil plat

Dans un petit blender : les noix de cajou égouttées et rincées, le tahin, le miso, le tamari, l’huile de noix, la noix de muscade et le poivre. Mixez jusqu’à obtention d’une texture lisse.

Découpez 100 grammes de champignons en petits dés et mélangez-les avec votre première mixture.

Avec une mandoline, passez vos deux panais dans le sens de la largeur afin d’avoir des rondelles les plus fines possible. Disposez-les dans les assiettes.

Mettez le mélange au centre de ce tapis de rondelles blanches.

Découpez le persil et le reste de champignons pour garnir l’assiette.

Ajoutez un filet d’huile de noix et une pincée de gros sel jetée sur l’assiette… et HOP, le tour est joué.

N’hésitez pas à remplacer les ingrédients selon votre inspiration. Et partagez-nous vos photos et vos impressions !

Bonne dégustation.

Danny Marquis

 


LaBraveTeam
(95% de bénévoles – 200% créative)

SOUTENEZ-NOUS en vous procurant notre MAG’ trimestriel. 80 pages d’articles, d’astuces, de recettes et d’inspirations au bonheur. Imprimé en France.

 

• Abonnement Numérique: 17€50  

• Abonnement Papier France: 31€50 

• Abonnement Papier International: 41€50 

Nos abonnements sont FRAIS DE PORT inclus, et ne se reconduisent PAS automatiquement. C’est vous qui choisissez!

5 commentaires

  1. Merci pour ce partage de recette,
    mais, je n’ai pas du tout dans mes habitudes l’emploi de tout ces adjuvants que sont le miso, le tahin, la muscade etc.. et l’huile de noix est pour moi, comme la plupart des huiles, bonne pour la peau mais pas pour le foie ni la vésicule, en tout cas, trop d’exhausteurs de goûts disparates pour moi. J’ai une préférence pour les goûts simples, et suis plutôt uniciste, ou associations qui forment une synergie. ..

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.